Un bilan catastrophique

Posté mardi octobre 11, 2016 par Patricia Camilien

Un bilan catastrophique

Au cours de la Conférence de la FENAMH aux Cayes, le 11 octobre 2016, les maires ont présenté leur bilan des dommages physiques causés par Matthew. Un bilan résolument plus lourd que celui des autorités gouvernementales de la Pwoteksyon Sivil. Les chiffres sont repris ici tels que donnés par les maires.

  • Chantal: 104 morts, 4842 personnes en abris provisoires
  • Pestel: 47 morts, 80% des écoles endommagées et 20% complètement détruites, perte de matériel de pêche, agriculture détruite à 100%
  • Jérémie: 328 morts, 100% des écoles endommagées, 5100 maisons détruites.
  • D’Espagne (Macaya), plus de 300 morts.
  • Grande-Anse: 1021 morts, plus de 40 disparus
  • Aquin: 3 morts, 3 disparus, 1375 maisons détruites, 12456 maisons endommagées, routes internes impraticables
  • Camp-Perrin: 43 morts, 56 écoles endommagées, 13 détruites; 90% du bétail mort, 100% des jardins détruits.
  • Saint-Jean du Sud: 9 morts, 4628 maisons détruites, 316 fortement endommagées, 1 école encore debout.
  • Miragoâne: 9597 maisons endommagées, 6711 maisons détruites, 8635 personnes dans les abris.
  • Saint Louis: 2000 maisons détruites.
  • Charbonnières (Petit-Trou de Nippes): 285 morts (dont des victimes du choléra)
  • Torbeck: 158 morts, 5674 maisons détruites
  • Tiburon: 31 morts (dont 3 nouveaux-nés)
  • Bonbon: 6 morts

 

One comment

  1. […] étant un pays agricole, selon Un bilan catastrophique de la FENAM, il est dévasté. Les gens des villes pour la plupart vivent des aliments récoltés […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils