L’uniQ et la FENAMH s’engagent

Posté mardi octobre 11, 2016 par Patricia Camilien

L’uniQ et la FENAMH s’engagent

Le 11 octobre 2016, à l’issue de sa conférence-bilan, la Fédération Nationale des Maires Haïtiens a signé un protocole d’accord suivant avec l’université Quisqueya, formalisant les rapports des deux entités, dans le cadre du projet Vwazen.

Entre

L’université Quisqueya, représentée par Monsieur Jacky Lumarque, Recteur, d’une part

et

La Fédération Nationale des Maires, représentée par Monsieur Jude Édouard Pierre, Président, d’autre part

 

Préambule

L’université Quisqueya (uniQ), institution privée de service public, dans le respect de la mission de service à la communauté qui a prévalu depuis sa création, souhaite apporter un appui concret et permanent aux élus locaux dans la gestion au quotidien, afin de les aider à toujours mieux préserver les intérêts collectifs et contribuer au développement local intégré des collectivités territoriales.

La Fédération Nationale des Maires (FENAM), regroupant les maires des 145 communes du pays, veille, avec le concours de ses membres à la défense des intérêts des collectivités la composant et travaille à leur développement. Elle est l’interlocutrice privilégiée en matière de développement local et durable.

L’uniQ et la FENAM partagent la conviction que le développement réel d’Haïti passe par le développement local et que les collectivités territoriales sont le lieu de celui-ci. Elles souhaitent promouvoir la participation de tous au développement en encourageant les partages de savoir et d’expérience entre l’université et les collectivités et entre les collectivités entre elles.

Article 1.Objet

Le présent protocole a pour but d’instituer une collaboration entre l’uniQ et la FENAM dans le cadre du projet Vwazen, en annexe. Porté par la Direction des Affaires Étudiantes et du Volontariat Social de l’université Quisqueya, le projet Vwazen est un projet d’appui aux collectivités territoriales ayant vocation à produire un cadre de développement durable pour chaque communauté, procéder à des transferts de savoirs et de compétences et renforcer l’autonomie de la population locale. Il permet à des étudiants volontaires de mettre en pratique leurs savoirs et d’acquérir de l’expérience dans leurs domaines d’études et au-delà en s’engageant et en s’investissant dans une communauté. Les étudiants finissants auront, en outre, la possibilité d’effectuer leurs mémoires et/ou projets de fin d’étude sur et au bénéfice de l’une des communautés où le projet est implanté.

La collaboration vise également à renforcer les échanges et collaborations entre les collectivités membres de la FENAM et les facultés, laboratoires et instituts de l’uniQ sur les principaux enjeux, actuels et futurs, du développement durable dans l’ensemble des communes.  L’université peut s’adjoindre d’autres partenaires universitaires tant en Haïti qu’à l’Étranger.

Article 2. Modalités de concertation

L’uniQ et la FENAM décident de partager leur connaissance des réalités locales, et leurs savoir-faire respectifs, pour le déploiement du projet Vwazen dans les communes et leurs sections communales. Ils souhaitent sensibiliser leurs membres à l’intérêt de la mise en place d’instances locales de réflexion et de concertation afin de concourir à une perception globale des attentes des différents acteurs sur laquelle fonder une politique de développement adaptée aux besoins locaux.

Article 3. Mise en œuvre

Dans le cadre de ce présent protocole d’accord, onze axes du développement local pourront faire l’objet d’une collaboration:

  • Administration et Institutions
  • Aménagement du territoire et infrastructures
  • Économie et Finances
  • Éducation et Recherche
  • Société et Culture
  • Sciences et Technologies
  • Justice et Sécurité
  • Relations Extérieures
  • Migration
  • Environnement et Santé
  • Identité de marque

Les deux parties s’engagent à rechercher chacun de son côté et conjointement les financements nécessaires à la réalisation des activités prévues dans le présent accord.

Article 4. Procédure de suivi

L’uniQ et la FENAM se retrouveront au moins deux fois par an pour veiller au suivi et à l’évaluation du présent protocole d’accord.

Article 5. Durée

Le présent protocole d’accord est conclu pour trois ans à partir de la date de signature et renouvelé par tacite reconduction. Il pourra être dénoncé à la demande écrite de l’une ou l’autre des parties avec un délai de préavis de 2 mois. Il pourra être actualisé en fonction des textes législatifs ou réglementaires pouvant être mis en œuvre après sa date de signature.

 

2 comments

  1. […] rencontre sera aussi celle de la signature du protocole d’accord entre les deux institutions, représentés par le Président de la FENAMH, le Maire Jude Édouard Pierre et le Recteur de […]

  2. Nancy Ironsi DAVOUST dit :

    Je suis tres contente et tres fiere de voir la participation active de l’université Quisqueya active avec les communauté et surtout offrant le riche savoir de la communauté etudiante au service de ces communauté dans leur grande majorité.Succes continue a cette initiative car ensemble nous allons redonner à Haiti sa grandeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils