Merci à tous ceux qui ont lavé une cuillère aujourd’hui.

012375654405125_couvert_metal_50_cuillere_soupe

4,5 milliards d’années d’évolution pour… une petite cuillère en plastique

2105_view

La cuillère en plastique. Objet banal, presque invisible, consommé chaque jour par des millions d’individus, et dont la durée de vie dépasse rarement l’heure. Dans l’ombre, cette cuillère à une histoire, le fruit d’une lente évolution, d’une extraction de ressources finies, d’une production ingénieuse. Mais à quel prix ?

Le voyage épique d’une petite cuillère depuis l’origine des choses jusqu’à votre barbecue, voilà ce qu’à décidé de mètre en scène Greenpeace dans une de ses campagnes de conscientisation aux limites des ressources naturelles. En effet, depuis le 13 août dernier, la Terre vit symboliquement à crédit sur ses ressources naturelles jusqu’à la fin de l’année. Une date qui, chaque année, recule de plus en plus. Cet indicateur de la raréfaction des ressources reste difficile à lier à notre quotidien…

« Beaucoup d’entre nous vivent dans un monde où le bonheur, c’est le choix entre 17 types de marques d’eau en bouteille plastique, même si la même eau sort du robinet à la maison. » souligne Greenpeace sur son site officiel. « Nous achetons des choses pour leur commodité sans nous rendre compte que leur production et leur destruction n’ont rien de commode du-tout. » Et quoi de plus élémentaire en matière d’objet inutile, polluant et éphémère qu’une cuillère en plastique ?

Il y a 4,5 milliards d’années
un nuage moléculaire explose dans l’espace
créant le Système Solaire
et donnant naissance à une planète:
La Terre.

Pendant 2 milliards d’années, elle évolue
et la vie apparaît.
Des cellules, bactéries, algues et champignons.
Des plantes se mettent à pousser.
Les poissons, rois des océans, se nourrissent d’algues
Ils absorbent la lumière et la stockent dans leurs corps.

Dinosaures, amphibiens, reptiles.
Oiseaux et mammifères. Tous ont vécu puis sont morts.
Chaque année, leurs cadavres sont recouverts par des couches et
des couches de sédiments.
En augmentant, la température et la pression
les transforment en un liquide jaune-noire : le pétrole.

Les humains arrivèrent, et avec eux, les géologues.
Ils étudièrent longtemps pour le trouver et construire des dispositifs de forage.
Des pompes géantes extraient le liquide qui voyage ensuite à travers les océans.
Une raffinerie le traite maintenant et une fois de plus, il voyage.
Une usine lie ensuite les composés et les transforme en granules de plastique.
Stockées dans de grands conteneurs partout dans le monde.
Liquéfiées, elles sont ensuite moulées dans la forme d’une belle cuillère.

La cuillère tombe, se refroidit et durcit.
Enveloppée dans du plastique, elle est mise dans une boîte.

Et la boîte est mise sur une palette.
Et la palette est mise dans un containeur.
Et le containeur est mis sur un camion.
Et le camion roule jusqu’à un port où le containeur est mis sur un bateau

Le bateau navigue encore et encore, et la cuillère arrive 6000 km plus loin
où un marchand la réceptionne et la met sur un camion
Puis la conduis jusque dans un magasin où elle est placée sur une étagère dans une
pièce à température contrôlée et où elle reste pendant 2 mois jusque quand tu la prends
et l’achète avec l’argent que tu as
durement gagné.
Et tu ramènes la cuillère chez toi, à l’endroit où tu te tiens maintenant
avec la cuillère dans ta main.

Maintenant dis-moi : penses-tu encore
que c’est trop d’efforts d’utiliser une cuillère en métal
que tu dois juste… laver ?

Merci à tous ceux
qui ont lavé une cuillère aujourd’hui!

012375654405125_couvert_metal_50_cuillere_soupe

4,5 milliards d’années d’évolution pour… une petite cuillère en plastique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils